« La francophonie au coeur »


Le Secrétaire Général / Photo Cyril BailleulQue la Francophonie, en ce 20 mars 2008, soit au cœur de toutes celles et de tous ceux qui partagent notre langue, nos valeurs, notre volonté d’un avenir meilleur, pour nous-mêmes, et pour l’ensemble de la communauté humaine.

Que cette Journée internationale de la Francophonie soit l’occasion de célébrer la Francophonie au cœur de la diversité culturelle que nous symbolisons, que nous revendiquons et que nous défendons comme un droit fondamental. La Francophonie a joué un rôle décisif à l’Unesco pour que soit adoptée la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Plus de la moitié des Etats parties à cette Convention sont membres de notre organisation. Soyons plus ambitieux encore ! Fixons-nous l’objectif de voir la totalité de nos Etats et gouvernements adopter cette convention et déposer leurs instruments de ratification avant la tenue du prochain Sommet de la Francophonie, à Québec, en octobre 2008, afin d’offrir au monde le gage de notre force de conviction.

C’est là notre vocation profonde, parce qu’à travers la langue française, nous fêterons, vous fêterez, en ce 20 mars, sur tous les continents, la rencontre fécondante de toutes les cultures. Cette diversité, vous la mettrez en musique et en chansons, vous l’écrirez en vers et en prose, vous la vivrez comme autant de rendez-vous privilégiés avec la culture de l’universel, avec la culture du donner et du recevoir.

C’est là notre vocation profonde parce que militer en faveur de la diversité culturelle, c’est aussi faire le choix de relations entre les peuples, fondées sur l’ouverture, le respect, la tolérance, fondées sur la reconnaissance de l’autre dans sa différence, mais aussi dans sa ressemblance, dans la mesure où chaque homme porte en lui-même la forme entière de la condition humaine. C’est aussi faire le choix d’une certaine conception de la solidarité et de la coopération internationale en faveur du développement durable, une coopération menée dans un esprit de partenariat, conçue et déployée dans le long terme, bien loin des intérêts stratégiques ou économiques du moment. C’est aussi faire le choix d’une certaine conception de la solidarité et de la coopération internationale en faveur de la démocratie et de la paix, une coopération mise en œuvre en amont et en aval des situations de crise, conduite dans le respect des valeurs universelles, des droits de l’homme et de la responsabilité de protéger, mais, dans le même temps, animée d’une volonté d’écoute et de dialogue, seule à même de favoriser l’expression et l’appropriation de formes démocratiques nourries des réalités historiques, sociales et culturelles.

C’est, enfin, faire le choix d’une certaine conception de la gouvernance mondiale, une gouvernance fondée sur la démocratisation des relations internationales, sur la régulation de la mondialisation, sur une éthique universelle, une gouvernance au service d’une gestion partagée et équitable des biens communs de l’humanité.

Que cette Journée internationale de la Francophonie soit l’occasion de réaffirmer ces convictions et ces valeurs, au nom de la langue française qui nous rassemble et qui nous unit.

x Dérouler l’espace
Partagez vos photos Instagram et vos tweets avec #MON20MARS

#mon20mars

Partagez vos photos Instagram et vos Tweets avec

#mon20mars

Et vos messages pourront être mis en avant ici !

Suivez-nous

Suivez-nous

Restez informés

Inscrivez-vous au bulletin d'informations de l'Organisation internationale de la Francophonie pour être informé de l'actualité francophone

X

Rechercher un événement